HANDICAPEPASBETE.com
Slogan du site

Handicapepasbete.com est un site Web de réseau social destiné à tout ceux que la société a laissé sur le bord du chemin parce qu’ils sont handicapés.

Face à ces situations déplorables est né le site Handicapepasbete.com . Il est cr éé pour élargir l’écoute de l’émission Handimédias diffusée sur la Radio Fréquence Paris Plurielle 106.3 Fm qui émet dans un rayon de 80 Km depuis Paris .Avec la création du site , l’émission est accessible quelque soit le lieux dans le monde .Il est ouvert à tous et se donne pour vocation première de sensibiliser les personnes handicapées sur leurs droits, les informer sur les évènements pratiques en France et ailleurs.
Handicapepasbete.com vous relie à des amis, des collègues de travail, des anciennes connaissances ou d’autres personnes qui ont quelque chose à partager ou qui éprouvent de la sympathie pour le handicap.

Handicapepasbete.com est aussi un forum de discussion et d’entraide ou d’échange avec d’autres de la même thématique .Il permet d’échanger aussi sur les différentes réalités des situations vécues et de partager des expériences et des histoires respectives. Il donne la chance à chacun de vraiment connaître d’autres qui sont au prise avec des difficultés dans les pays en développement.

Handicapepasbete.com se veut également votre boites a lettres pour déposer vos courriers a populariser.
Handicapepasbete.com est aussi une émission de radio appelée Handimédias en direct par steaming sur 106.3 Fm avec des archives que vous pouvez écoutez,réécoutez et meme téléchargez ou podcastez .
Handicapepasbete.com regroupe les photos prises de quelques célébrités interviewées lors des évènements de soutien aux associations des personnes handicapées ainsi que des images des manifestations en faveur de l’intégration.

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Article mis en ligne le 17 février 2010

par djiandre
logo imprimer

Eric Brun-Sanglard est français, vit depuis un bon moment à Los Angeles.
Aveugle, Eric Brun-Sanglard ne voit pas les pièces mais visualise leur potentiel. Quand l’actrice Virginia Madsen l’a contacté, il y a quelques mois, pour aménager le jardin de sa maison de Beverly Hills, il lui a répondu de sa voix grave et enjouée : « Laisse-moi venir voir à quoi ça ressemble », se souvient la blonde égérie du film Sideways.
Il utilise son corps et ses sens pour « trouver la solution du puzzle ». « Une maison, c’est comme un casse-tête chinois, dit le designer, il faut trouver comment tout s’imbrique. » Pour mesurer et apprécier l’espace, il arpente les pièces en long et en large, bras déployés. Il touche à tout et mémorise : la texture des murs, le galbe des moulures, la surface des carreaux. Il caresse les sols, les fenêtres, les poignées de porte, la verdure, et projette les possibilités. Il guette les courants d’air et le soleil sur son visage et le dos de ses mains, pour deviner où et quand tombent les rayons. En adepte du feng-shui, l’art chinois d’un agencement harmonieux pour favoriser le bien-être, le designer évoque souvent l’« énergie » d’une maison, souvent « trop plate », avant son intervention et celle de son collaborateur, Ron Trembley. Ce dernier, quadra élancé et décontracté, conduit Eric Brun-Sanglard et son chien Légion partout, dans une coccinelle jaune flanquée d’un autocollant prodémocrate. Il décrit les couleurs et les motifs avec minutie, produit des plans tactiles en relief, et gère l’avancée des chantiers au quotidien pour la compagnie du designer, The Blind Designer Inc. (1). « Un ami m’appelle le "designer-guide d’aveugle" », s’amuse Ron Trembley, qui qualifie la collaboration de « très stimulante, parce que je suis forcé d’appréhender l’espace un peu différemment ». Connu sous le nom d’Eric B, Eric Brun-Sanglard fait des maisons-sanctuaires retranchées derrière une clôture de bois et de plantes, à l’image de la sienne, dans la communauté gay et branchée de West Hollywood : « Quand j’ai perdu la vue, j’ai eu besoin de créer un endroit où je me sentais en sécurité émotionnelle, mon environnement était la seule chose que je pouvais encore contrôler. »
Fils de moniteurs de ski à Chamonix, il ne se reconnaissait pas dans l’univers sportif. L’adolescent franco-suisse rêvait d’un univers « créatif et artistique » ; plusieurs années de pensionnat aux Chartreux, à Lyon, ont nourri sa rébellion. A 17 ans, il part à Boston. « Papa et moi, nous ne parlions pratiquement pas. Aux Etats-Unis, je pouvais être moi-même. » L’Amérique lui réussit. Diplômé en communication et en cinéma, il devient directeur artistique dans la mode, puis dans la publicité, avec des bureaux à Los Angeles, New York et Paris. Villa dans les collines de Hollywood. Voiture de sport. Soirées avec la jet-set des années 80 et train de vie « sex, drugs et rock’n roll ». Avec, sous les paillettes, un lourd secret : sa séropositivité, découverte à l’âge de 22 ans. « A l’époque, je ne pouvais en parler à personne. » Son employeur à l’agence Scent Seal, Elaine Trebek-Kares, a parfois du mal avec le séduisant jeune homme aux yeux clairs « incroyablement doué dans son regard artistique, mais arrogant et dédaigneux, comme le plus mauvais cliché du Français qu’un Américain puisse imaginer ».
Lors d’un voyage d’affaires en Suisse en 1994, Eric est au volant de la voiture de location et n’arrête pas de mordre la ligne et de quitter la chaussée, se souvient sa patronne d’alors. « J’ai fini par lui dire : "Arrête la voiture et passe-moi le volant." C’est la première fois que nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un gros problème. » Associé au sida, le CMV, cytomégalovirus, a attaqué sa rétine. A 32 ans, Eric Brun-Sanglard devient aveugle, comme l’homme à la canne blanche qui hantait ses cauchemars d’enfance. Selon son médecin, il n’a plus beaucoup de temps à vivre. Ses parents se précipitent à Los Angeles pour passer ce qu’ils pensent être un dernier Noël ensemble, au chevet de leur fils. Mais un nouveau traitement antisida le maintient en vie. Un miracle : « Cela peut sembler bizarre, dit-il, mais mourir était presque une solution apaisante. Apprendre à vivre aveugle a été beaucoup plus dur. »
Il a consenti à devenir le « passager de [sa] vie », laissant « le volant à Dieu ». Pas exactement celui de son éducation catholique : « Ma religion est partout. Ma maison fait partie de ma religion. J’y médite et j’y prie tous les matins. » Fauché, il passe la fin des années 90 à aider son petit ami de l’époque à restaurer et revendre des maisons. Et se lance dans sa nouvelle carrière de designer « par accident », sous les encouragements d’Elaine Trebek-Kares : « Tu as toujours fait ce dont tu avais envie avant de devenir aveugle. Pourquoi cesser maintenant ? », lui dit-elle, à l’américaine. Eric Brun-Sanglard renoue avec le succès et un train de vie aisé dans une superbe villa avec une « vue magnifique ».
En 2000, il découvre que son partenaire a profité de sa cécité pour contracter des centaines de milliers de dollars de dettes en son nom. De nouveau ruiné, l’architecte d’intérieur doit se reconstruire émotionnellement et financièrement : « Ma vie est comme des montagnes russes. Là, je remonte », dit-il dans un éclat de rire. Connaissance lointaine de son ancien cercle d’amis, Virginia Madsen a renoué avec le « nouvel Eric » lors d’une soirée. « Mon fils, qui a peur du noir, lui a demandé : "Ça fait quoi d’être aveugle ? Tu as peur ?" Toutes ces questions qui gênent les adultes, mais auxquelles Eric a répondu sereinement. Il y a quelque chose de tranquille en lui, comme dans son style de maison. » Un style qu’il décrit comme très masculin et très zen, influencé par ses voyages, notamment à Bali, son goût pour les matériaux doux, les fontaines et les plantes odorantes, comme le jasmin et la lavande.
En dix ans, Eric Brun-Sanglard a appris à se sentir bien dans sa peau et a noué une relation « extraordinaire » avec ses parents. Romantique, il apprend au piano son morceau préféré de Michel Legrand, les Moulins de mon coeur, et s’émeut devant l’histoire d’amour inachevée de Before Sunset avec Julie Delpy. « Je m’ennuyais un peu dans la baignoire », dit-il, en faisant visiter sa master bedroom avec salle de bains. « Alors j’ai ouvert un panneau. Comme ça, je peux regarder la télé avec la cheminée allumée dans ma chambre. »

Forum
Répondre à cet article
ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
melodie - le 26 mai 2012

Dès le début, je n’ai pas réfléchi à m’inscrire à votre site. Je dois dire cette aprés midi que c’est sans remords. Il est excellent !

paris sportif

avis pmu

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
referencement - le 28 juillet 2015

tres bonne publication

vive le referencement naturel !

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Un - le 26 août 2011

, je trouve votre page genial surtout tes contenu. elle y avais le website casinos en ligne . Votre boulot s’avère être sympa bonne continuation

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
- le 7 février 2012

RAS, article bien tourné, un intérêt certains pendant ma lecture

assurance auto collection flotte|

assurance auto en ligne avis|assurance automobile jeune conducteur occasionnel|assurance auto jeune conducteur pas cher|assurance auto - assurance auto pas cher marseille|assurance auto la moins chere jeune conducteur|assurance auto jeune conducteur matmut - comparateur assurance auto

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Love - le 4 juillet 2012

Je suis ébloui par la manière dont vous écrivez votre note et particulièrement bouleversé par la forme. Merci de les messages.

paris sportif forum

parier tour de france

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Trisha - le 23 mars 2015

Hi ! Would you mind if I share your blog with my twitter group ? There’s a lot of folks that I think would really appreciate your content. Please let me know. Cheers Also visit my site tastatur reinigungs tipps

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
- le 31 juillet 2012

Merci pour cet article intéréssant, un tonerre d’applaudissement pour ton blog

mutuelle generale des ptt

mutuelle des affaires etrangeres remboursement|mutuelle|axa assurance vie mutuelles|mutuelles.biz/mip/adherents|mutuelle des motards lille|mutuelles de france 73|mutuelles du soleil optique

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Diane Tepper - le 13 mars 2015

Merci pour ton srieux eet tes articles pertinants My site ... notre site

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Maribel Kenney - le 24 mars 2015

Je tednais mettre un commentaire, car ce post m ’a beaucoup aid Feel free to visit my homepage ... plaindre

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Younaa - le 14 juillet 2014

Bel effort de clarté sur votre site web, et applaudissement pour les articles.

mutuelle Moins maAvec votre mutuelle europe sa complémentaire santé belgique...La mutuelle santé comparatif dos mutuelle 100 tm.Chaque complémentaire santé bébé et mutuelle santé douai !!
ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
Farrah55 - le 31 mars 2014

Un travail comme cela se doit d’être salué.

mutuelle obligatoire entreprise transport


vous apprendrez mutuelles sante plus


mutuelle des motards mutuelle pas cher vous importez Complémentaire santé tes mutuelles du mans vous grandez Pour mon devis mutuelle swiss life

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
gerard - le 11 juin 2013

comparaison assurance vie

Un contrat d’assurance vie est un disposition passé entre le souscripteur et un assureur. En contrepartie du paiement d’une participation, l’assureur garantit le paiement durant une durée déterminée d’un capital ou d’une pécule à l’assuré s’il est vivant ou au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) en cas de décès.
assurance vie

meilleur assurance vie suivant une assurance vie deces avec comparatif assurance vie

Justement, j’ai écrit aussi un texte à ce propos avant-hier via ma page internet, plus sommaire, ceci dit.

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
sylvie - le 10 juin 2013
comparaison assurance vie et assurance vie deces Un contrat d’assurance vie est un assurance passé entre le souscripteur et un assureur. Moyennant le paiement d’une contribution, l’assureur garantit le subvention durant une durée déterminée d’un capital ou d’une rente à l’assuré s’il est vivant ou au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) en cas de décès. comparatif assurance vie

simulation assurance vie suivant une fiscalité assurance vie en réajustant succession assurance vie

J’en parlais à ma belle-soeur hier, vous résumez parfaitement notre discussion !

ERIC BRUN SANGLARD UN ARCHITECTE AUX MILLE SENS INTERVEWE PAR ANDRE DJI
immigration - le 29 mars 2010

cialis for order cialis for order hgeneric propecia mastercard hgeneric propecia mastercard buying viagra buying viagra windows media player upgrades windows media player upgrades download songs onto media player download songs onto media player pay day cash loans pay day cash loans earn cash fast earn cash fast gumtree personal ads gumtree personal ads change facebook back to old skin change facebook back to old skin free online translators free online translators buy cheap cialis buy cheap cialis layout facebook layout facebook welsh translator welsh translator



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2010-2017 © HANDICAPEPASBETE.com - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.33